e-Pub pour le tabac : Roselyne Bachelot n'ira pas plus loin

Roselyne Bachelot n'entend pas renforcer la lutte contre la publicité en ligne pour le tabac. Interrogée par une sénatrice sur la stratégie de la ministre de la Santé contre l'e-publicité sur le tabac, Roselyne Bachelot a estimé que le code de la Santé publique interdit déjà toute propagande ou publicité, directe ou indirecte, en faveur du tabac. La ministre préfère s'en remettre aux "associations de lutte contre le tabac, qui contribuent à faire condamner devant les tribunaux les auteurs d'infractions à la réglementation".

En 2008, la condamnation du brasseur Heineken pour publicité illégale en ligne avait poussé le gouvernement à accepter l'intégration dans la loi "Hôpital, patients, santé et territoires" (présentée par Roselyne Bachelot et voté début juin 2008), d'un amendement autorisant la publicité en ligne pour l'alcool. Roselyne Bachelot, qui n'avait pas souhaité, dans un premier temps, intégrer ce point dans la version initiale du projet de loi, avait indiqué qu'elle ne s'opposerait pas à un tel amendement.

Autour du même sujet