La pieuvre publicitaire Facebook étend son emprise sur le monde mobile

Avec Atlas et Audience Network, Facebook permet aux annonceurs d'utiliser sa data sur Web fixe et mobile, en dehors du réseau social. De quoi lui donner moyen de devancer Google ?

Facebook vient tout juste de donner un coup de boost à son business mobile en annonçant qu'il allait ouvrir sa plateforme publicitaire mobile, Audience Network, à tous les annonceurs et développeurs mobiles. L'outil va permettre à ces derniers d'envoyer des publicités ciblés en fonction de données récoltées via Facebook sur d'autres applications. A l'image de ce qu'a fait Uniqlo en envoyant des publicités "native" sur Shazam et ciblées en fonction de la data Facebook. En France, l'application du monde fait également partie du réseau "Audience Network". "Audience Network est une manière facile d'étendre l'achat publicitaire de l'inventaire mobile Facebook à d'autres applications pour améliorer la pertinence vis à vis des utilisateurs, les revenus des éditeurs et les résultats des annonceurs, en utilisant des informations telles que l'âge, le sexe, les centres d'intérêts", a expliqué Sriram Krishnan, product manager chez Audience Network.

Alors que la publicité mobile a longtemps été le maillon faible de l'offre commerciale Facebook, cette dernière est aujourd'hui son véritable moteur de croissance, elle qui a pesé près d'1,66 milliard de dollars au 2e trimestre 2014, comptant pour 62% de son chiffre d'affaires. En 2014, Facebook pourrait représenter 21,7% des investissements publicitaires mobile, derrière Google et ses 46,8% de part de marché, selon eMarketer. Ce ratio pourrait toutefois être largement gonflé par les décisions récentes de Facebook. Ainsi au delà de l'ouverture d'Audience Network, c'est surtout le rachat récent de l'ad-server Atlas et la possibilité offerte aux annonceur de cibler les utilisateurs Facebook, tout au long de l'écosystème Web et applicatif, qui fait frémir le monde de la publicité. Pour cause, dès lors que l'utilisateur s'est connecté à Facebook, la technologie d'Atlas va permettre de lui servir une publicité adaptée à son profil. Une technologie de ciblage cross-device sans pareille qui risque toutefois d'attirer l'attention des autorités de régulation. L'utilisateur n'a en effet pas la possibilité de faire d'opt-out dessus....

Google / Facebook