Décryptage : que proposent les fournisseurs de data ? Ezakus se focalise sur la data "1st-party"

La société bordelaise Ezakus, fondée en 2010 par Christophe Camborde et Yannick Lacastaigneratte, permet aux éditeurs, annonceurs et agence d'optimiser l'exploitation de leur data en s'appuyant une data management platform (DMP) développée à la faveur d'une levée de fonds de 2,2 millions d'euros réalisée auprès d'Idinvest Partners. "Nous sommes une technologie en mode SAAS, disponible moyennant un abonnement mensuel et facturée en fonction du volume d'utilisation", résume Christophe Camborde.

Cet "Appnexus" de la data va qualifier l'audience d'un site. "Le client nous dit ensuite de transmettre les informations à un ad-server, lorsqu'il s'agit d'un éditeur, ou un DSP, lorsqu'il s'agit d'un annonceur, et ça s'arrête là", précise Christophe Camborde, qui assume totalement ce positionnement purement techno. Parmi ses clients, on trouve le groupe Prisma Media, pour lequel Ezakus qualifie l'audience via une offre qui s'articule autour de trois types de ciblages: par centres d'intérêt (sport, mode, cinéma...), par comportements (recherches en vue d'un achat, récent déménagement, projets en cours...) et enfin ad-hoc, sur le parcours des 13,5 millions d'internautes. Côté annonceurs, ce sont les sites de CDiscount et la Fnac qui sont désormais tagués par Ezakus. 

Un accord avec Experian pour élargir son offre 

Intégré automatique aux ad-servers et aux DSP tels qu'Appnexus, Invite, MediaMath (et bientôt Turn), Ezakus ne traite pour l'instant que des données 1st-party (les données du site du client). "L'immaturité du marché fait que les annonceurs veulent d'abord recibler les internautes déjà passés sur leur site, avant même d'aller chercher d'autres prospects", explique Christophe Camborde. Il concède toutefois que la société pourrait évoluer avec le marché et évoque notamment le deal passé avec Experian concernant la data tierce, pour aider les annonceurs à affiner leur ciblage ou augmenter leur bassin d'audience. "Cela nous permet de proposer les données d'Experian Marketing Services aux éditeurs, régies, agences et annonceurs du marché des ad-exchange", explique-t-il.

Une récente levée de plusieurs millions d'euros

Ezakus vient d'officialiser une nouvelle levée de fonds de plusieurs millions d'euros qui doit lui permettre de dupliquer son modèle en Europe et à l'international. "Notre business model est facilement scalable. Le développement international de Steek, un pionnier du cloud que nous avons cédé à F-Secure en 2009, nous a montré que lorsqu'un marché est immature, il ne faut pas hésiter à voir en dehors de ses frontières."

SaaS / Big Data