Extraits : "Guide des liens sponsorisés : Google AdWords en 150 questions - réponses" Comment analyser et optimiser une campagne Shopping ?

"Une campagne Shopping ne s'optimise pas du tout comme une campagne classique de liens sponsorisés : si la notion de campagne demeure applicable, celle de mot-clé ou de position, par exemple, n'est plus pertinente. Comme nous allons le voir, ce type de campagne s'opti- mise à différents niveaux. 

Une campagne Shopping se gère dans l'onglet Groupes de produits. Par défaut, le groupe de produits " Tous les produits " est activé à un CPC max de 0,01 €, sauf si vous avez indiqué une autre valeur lors de la création de la campagne.

Pour affiner vos statistiques, il est indispensable de diviser votre groupe de produits principal, afin de pouvoir gérer l'affichage et le CPC en fonc- tion de vos produits et de leurs performances. Ces statistiques seront ainsi agrégées à chaque niveau de votre arborescence. Pour subdiviser le groupe " Tous les produits ", cliquez sur le signe + situé à sa droite. Google vous permet alors de partager votre groupe initial en fonction de différents attributs entrés dans votre flux : Catégorie, Marque, ID du produit, État, Type de produit et cinq Libellés personnalisés.

Je vous conseille dans un premier temps de diviser ce groupe de produits sur la base des Catégories (classification de Google) ou des Types de produits (votre propre classification) définis dans votre flux, ce qui vous permettra de gérer finement vos CPC max et la désactivation de l'affi- chage. Chaque niveau d'arborescence se définit l'un après l'autre : pour diviser un niveau ajouté précédemment, cliquez sur le signe + situé en regard. Jusqu'à sept niveaux par attribut sont paramétrables.

Attention, un seul type d'attribut peut être utilisé pour fractionner le niveau d'un groupe de produits. Ainsi, vous ne pourrez pas subdiviser le groupe Tous les produits en Catégories et Types de produits, car sinon un produit pourrait se retrouver dans deux groupes d'une même campagne.

exemple de subdivision. 
Exemple de subdivision.  © Eyrolles

Dans cet exemple, je souhaite appliquer un CPC max de 0,50 € aux produits de la catégorie "Cartes à jouer classiques", désactiver tous les autres produits de la catégorie "Jeux et jouets", et conserver le reste de mes produits en ligne au CPC max de 0,10 €. Pour cela, il faut :

1. Descendre dans l'arborescence en ajoutant chaque niveau jusqu'à la catégorie "Cartes à jouer classiques" ;

2. Appliquer le CPC max de 0,50 € à cette catégorie ;

3. Exclure tous les autres produits des catégories "Jeux et jouets", "Jeux" et "Jeux de cartes", en choisissant "Exclue" dans la colonne CPC max en regard des lignes "Tous les autres produits" concernées ;

4. Passer à 0,10 € le CPC max de la ligne "Tous les autres produits dans 'Tous les produits'".

Vous pouvez pousser cette démarche d'optimisation via les Libellés personnalisés en remplissant dans votre flux les colonnes " custom_ label_0 " à "custom_label_4". En effet, il peut être intéressant d'inclure dans ces colonnes diverses informations (de marge, de promotion, de niveau de vente, etc.). En segmentant vos groupes de produits avec ces valeurs, vous pourrez ainsi favoriser le CPC de vos produits les plus performants ou les plus rentables, ou n'activer que ceux indiqués en soldes, par exemple.

Par ailleurs, vous pouvez créer un groupe de produits en ciblant un ou plusieurs identifiants de produits spécifiques (attribut " id " du flux), afin de segmenter votre campagne le plus précisément possible. Pour connaître ces identifiants, cliquez sur l'onglet Produits et utilisez les filtres pour déterminer les articles que vous souhaitez isoler."

La suite de cette réponse est disponible dans l'ouvrage.

Liens sponsorisés / Google