Google va mesurer l'apport du search payant en magasin

Alors que ses clients sont de plus en plus dans une logique de drive to store, le moteur de recherche va utiliser Google Maps pour apporter des éléments de réponse.

Le patron de Google France, Nick Leeder, nous expliquait récemment que "30% des requêtes mobiles ont une intention locale. Le drive-to-store devient stratégique". C'est dans cette perspective que Google vient de lancer une fonctionnalité qui doit lui permettre de lier les taux de clics sur les liens sponsorisés et les visites en magasin. Pour l'instant uniquement accessibles aux annonceurs américains, cet indicateur baptisé "Store Visits" détermine le nombre de visites en magasin en fonction de la proximité des utilisateurs avec la localisation de ce magasin sur Google Maps. Sont trackables tous les utilisateurs Android et iOS ayant activé la fonction "Location History" sur l'application de cartes de Google.

La concept peut inquiéter à l'heure où la Cnil pointe du doigt les applications de plus en plus intrusives dans la vie privée des utilisateurs. Mais Google se veut rassurant à l'image de son directeur du produit "Mobile search ads", Surojit Chatterjee, qui explique que "l'outil a été conçu de façon à garder la data privée et en sécurité. Noue ne donnons jamais la localisation d'une personne en particulier à un annonceur". De fait les visites sont estimées en se basant sur l'agrégation et l'anonymisation du panel d'utilisateurs ayant activé la fonction "Location history". 

Le lancement de cet outil confirme un peu plus l'importance du mobile pour les annonceurs en tant que pont entre le monde virtuel et le monde physique. Google leur donne désormais les moyens de mesurer l'efficacité de ce pont.

Liens sponsorisés / Google