Après le print, Google stoppe la radio et se recentre sur le Web


Le mouvement s'accélère chez Google
. Après l'activité print, c'est au tour de la publicité radio de fermer. L'américain se recentre sur son cœur de métier : le Web.

Force est de constater que le contexte de crise actuel n'épargne pas Google qui freine son expansion voire réduit ses effectifs. Ceux-ci étant jusqu'à maintenant en croissance, le nombre de salariés est passé de 15 916 fin septembre 2007 à 20 123 un an plus tard. Or, dès mi-janvier 2009, le groupe annonçait le licenciement d'une centaine de recruteurs, le rythme des embauches s'étant largement ralenti (lire : Moins de recruteurs pour moins de recrutement chez Google, du 15/01/2009).

Et le groupe américain se recentre clairement sur Internet. Le 20 janvier, il a annoncé arrêter la vente de publicité dans les journaux papier, son service baptisé "Print Ads" et lancé deux ans plus tôt, mais jusque là peu rentable (lire : Google va arrêter de vendre de la pub dans les journaux papier, du 21/01/2009). Jeudi 12 février, il annonçait 40 licenciements cette fois-ci concernant la publicité en radio, activité menée depuis 2006 et qui va également être stoppée. Le groupe poursuivra cependant ses activités publicitaires sur la radio... diffusée sur Internet.

Pourtant Google dit continuer son activité publicitaire en télévision, canal qu'il juge en croissance. Reste que tous les supports publicitaires quels qu'ils soitent subissent la conjoncture actuelle et enregistrent une baisse des investissements, Internet étant le le support qui s'en sort le mieux, affichant toujours une croissance à deux chiffres.

Google / CANAL +