Combien Internet touchera de la fin de la pub sur France TV ?

Selon une étude du cabinet de prospective économique BIPE rendu publique par Le Point, Internet et le hors média pourraient profiter à eux deux de 34 % des investissements publicitaires libérés par l'arrêt de la publicité sur France Télévisions. Une manne de 270 millions d'euros si l'on se base sur une évaluation du chiffre d'affaires publicitaire de 800 millions d'euros pour France Télévisions en 2007. Selon le Bipe, 60 % se répartiraient par ailleurs entre les chaînes privées, et 6 % dans la presse et la radio. Mais dans le cas où la France appliquerait la directive Télévisions sans Frontière et que le temps accordé à la publicité sur le petit écran passait de 6 à 9 minutes par heure, alors Internet et le hors média ne capteraient plus que près de 15 % de ces investissements. Soit 120 millions d'euros. Les chaînes privées toucheraient alors 85 % du gâteau. Une autre étude interne à M6 fait cependant des prévisions très différentes. Selon le groupe, les chaînes privées toucheraient seulement 50 % de cette manne supplémentaire, Internet 15 %, la radio, la presse, le hors média 10 % chacun, et l'affichage 5 %. Mais M6, qui doit fournir son rapport au gouvernement, n'a pas forcément intérêt à gonfler la valeur de la fleur dont elles et ses concurrentes privée bénéficieront. En effet, le gouvernement doit en partie indexer la participation des chaînes privées au financement de France Télévisions en fonction des bénéfices qu'elles tireront de l'arrêt de la publicité sur les chaînes du groupe public.

M6 / Chiffre d'affaires