Confidentiel : Ligatus rachète le spécialiste de la recommandation de contenus Veeseo

La régie de marketing à la performance a déjà lancé son offre en Allemagne et s'attaque à l'Hexagone, où elle compte faire de l'ombre à Outbrain.

La régie de marketing à la performance Ligatus vient de boucler le rachat à 100% du spécialiste de la recommandation de contenus Veeseo. Fondée en 2010 par Jan Andresen, la start-up allemande Veeseo surfe sur l'attrait des éditeurs en ligne pour la recommandation de contenus en leur proposant un outil d'analyse sémantique (texte et vidéo) leur permettant d'identifier les articles, internes ou externes, les plus susceptibles d'intéresser l'internaute. Un modèle qui permet à Veeseo de pousser des contenus en provenance d'annonceurs qui payent au clic. Veeseo et l'éditeur concerné se partagent ensuite les revenus ainsi générés.

La quinzaine de collaborateurs que compte la société va rester au siège à Hambourg, Veeseo restant indépendante de sa nouvelle maison-mère. L'enjeu est de taille pour Ligatus. De plus en plus d'éditeurs médias faisant partie de son réseau délaissent en effet les liens commerciaux traditionnels pour des solutions de recommandations, qui boostent l'engagement de l'utilisateur.

Filiale du groupe de presse Gruner + Jahr, Ligatus travaille avec Veeseo depuis fin 2013 et a déjà déployé la solution dans des marchés tels que l'Allemagne, l'Autriche, la Suisse et depuis peu, la France, où des premiers contacts avec les éditeurs ont été amorcés. "Nous travaillons déjà avec des éditeurs tels que RTL ou Der Spiegel, outre-Rhin, confirme Julien Mosse, directeur général de Ligatus pour l'Europe du Sud, contacté par le JDN. L'ambition est de déployer la solution auprès des 250 sites premiums avec lesquels nous travaillons déjà en France."

Mais sur ce marché, l'Allemand devra composer avec la concurrence du spécialiste israélien, Outbrain, déjà bien implanté dans l'Hexagone.

Autour du même sujet