Londres s'attaque à l'épineux sujet du ciblage comportemental

Le gouvernement britannique, au travers de l'Office of Fair Trading, s'attaque enfin au difficile sujet du ciblage comportal, préparant une vaste enquête qui sera lancée d'ici l'automne. Il faut dire que suite aux polémiques entourant les pratiques de l'entreprise Phorm en Grande-Bretagne, ses clients FAI se sont désistés un à un. Seul Virgin Media lui est resté fidèle (lire l'article Le FAI britannique Talk Talk laisse tomber Phorm à son tour, du 09/07/09). Parallèlement, Bruxelles a sommé le gouvernement britannique de prendre ses responsabilités et de modifier sa législation (lire l'article Ciblage comportemental : Bruxelles menace Londres, du 14 avril 2009), d'autant plus qu'il n'existe pas d'équivalent de la Cnil outre-Manche.

Bref, l'enquête s'intéressera aussi au mécanisme d'opt in ainsi qu'à la collecte de données personnelles. Elle devrait déboucher sur un guide de bonnes pratiques qui s'ajoutera aux recommandations émises par l'IAB UK cette année. Ce qui n'exclut pas des actions en justice contre les entreprises qui ne respecteraient pas la loi pour la protection des consommateurs.

Autour du même sujet