Vers une croissance à deux chiffres de l'e-pub en 2011 2,3 milliards d'investissements nets en 2010

dépenses nettes des annonceurs nationaux par segment en 2010
Dépenses nettes des annonceurs nationaux par segment en 2010 © S. de P. SRI / Capgemini Consulting

Le marché de l'e-pub reprend des couleurs. Après une année 2009 marquée par la crise économique. Les annonceurs ont accru leurs dépenses nettes de publicité en ligne de 9 % en 2010 à 2,305 milliards d'euros selon l'observatoire annuel de l'e-pub réalisé par Capgemini Consulting pour le Syndicat des Régies Internet (SRI). En 2009, les dépenses publicitaires nettes des annonceurs avaient progressé de seulement 6 %

 

Cette croissance a notamment été portée par les investissements des annonceurs nationaux, dont les dépenses nettes ont progressé de 10 %. Le search demeure le premier levier publicitaire avec 960 millions d'euros nets investis (+9 %), suivi du display avec 540 millions d'euros nets (+12 %). Dopés essentiellement par la croissance de l'e-commerce français, l'affiliation et les comparateurs connaissent également un certain dynamisme : les annonceurs ont investi respectivement 180 millions d'euros (+15 %) à 120 millions d'euros (+19 %) nets dans ces deux canaux. 

 

L'e-mailing est le seul canal publicitaire on-line à connaître une baisse en 2010 (-9 % à 95 millions d'euros), notamment à cause de la baisse continue des performances des campagnes de recrutement. Quant au mobile, il enregistre la plus forte progression (+23 %), même si les montants investis (27 millions d'euros) restent minces. Grâce à la diffusion des smartphones et aux besoins de promotion des applications, ce segment du marché a encore légèrement accéléré sa croissance en 2010.

Autour du même sujet