Microsoft France décide un plan social dans sa division publicitaire

Le géant de l'emploi va lancer un plan social touchant 30 postes de sa division "Pub et Internet". Effectué sur la base de départs volontaires et de reclassements, ce plan est une conséquence directe de l'hégémonie de Google.

Selon les informations de la Tribune, Microsoft France a présenté vendredi dernier, en comité d'entreprise, un plan social portant sur 30 postes de sa division Advertising & Online. Ce plan qui va s'effectuer sur la base de reclassements et de départs volontaires doit être annoncé aujourd'hui à l'ensemble des 1 400 salariés du groupe.


Derrière cette annonce se cache le spectre du grand rival de Microsoft, Google, dont l'hégémonie sur le marché de la recherche en ligne et de la publicité a considérablement amoindri la position de Bing qui capte moins de 4% de parts de marché en France. A cela s'ajoute l'expansion des ad-exchanges qui contribuent à automatiser la commercialisation des inventaires et un tassement relatif des investissements publicitaires online en ce début d'année. "La régie et les personnes travaillant pour Bing sont touchées mais le portail MSN, qui emploie d'importantes équipes éditoriales, n'est pas concerné", a confié un porte-parole de Microsoft France à la Tribune. Avant d'ajouter que d'autres recrutements seraient effectués dans d'autres divisions de l'entreprise avec une "création nette d'emplois d'au moins 40 personnes pour l'année en cours."

 

Google / GEANT