Le multi écran ne nuit pas à la mémorisation de la publicité

L'usage de plusieurs écrans est courant chez les téléspectateurs mais ne nuit pas à la mémorisation des publicités, selon l'IAB

Deux études réalisées pour l'IAB détaillent l'usage et les conséquences du multitasking chez les téléspectateurs. L'étude "Screens to the nth" (ou "le énième écran") réalisée avec Ipsos Media CT indique que 63% des téléspectateurs ont consulté un autre écran pendant au moins quelques minutes la dernière fois qu'ils ont regardé la télévision. 15% en ont même utilisé plus d'un.

 

L'étude a montré des usages assez comparables chez 66% de ceux qui regardaient des DVD (23% ont utilisé plus d'un écran). Les adeptes du "multitasking" utilisent leurs différents appareils pour chercher des contenus, discuter avec leurs amis, consulter des blogs... Lorsqu'ils regardent la télévision, leur "deuxième écran" favori est le smartphone (45%), devant la tablette (30%) et l'ordinateur (21%). Les usages d'un écran supplémentaire ne sont pas forcément liés aux programmes qu'ils regardent à la télévision. Bon nombre en profitent pour faire leurs achats ou consulter leur compte en banque. Environ un tiers participe à des jeux en réseau. Une part non négligeable des téléspectateurs adeptes du multi-écrans recherchent des contenus liés à la télévision (41% pur ceux qui utilisent en parallèle un ordinateur, 46% une tablette et 60% un smartphone). L'autre écran permet aux téléspectateurs de discuter des publicités télé sur les réseaux sociaux, les blogs et autres forums (37% des équipés smartphone, 18% ordinateur et 16% tablette).


L'étude "The Multiscreen Marketer" réalisée avec Econsultancy montre quant à elle que plus les téléspectateurs sont multi-équipés en appareils numériques, plus la propension à superposer les usages se développe. Cela concerne 65% des téléspectateurs qui disposent de 4 écrans (TV, ordinateur, smartphone et tablette), 60% des équipés de 3 écrans (TV, ordinateur et smartphone) et 52% des équipés de 2 écrans (TV et ordinateur). Contrairement à ce que l'on peut penser, plus les téléspectateurs multiplient les écrans, plus ils sont capables de se souvenir de la publicité qu'ils y voient. 53% des utilisateurs de 4 écrans sont capables d'associer 3 publicités à leurs programmes favoris, ce qui est seulement le cas de 46% de ceux qui ont utilisé 3 écrans et de 42% de ceux qui en ont consulté deux.


L'étude "Screens to the nth" a été réalisée à partir de plusieurs sources collectées et analysées par Ipsos en partenariat avec l'IAB. "The Multiscreen Marketer" a été menée online du 19 au 25 avril 2012 par Econsultancy sur un échantillon de 1 851 personnes de plus de 18 ans.

 

En savoir plus sur Offremedia.com

Autour du même sujet