65% des Français connectés ont déjà prolongé une pub TV sur un second écran

Les téléspectateurs viennent chercher des suppléments d'information plutôt qu'un prolongement social, selon une étude de Mindshare.

L'étude "Usages et perspectives médias enrichis" de Mindshare (WPP) décrit les usages et intentions des Français pour toutes les mécaniques de "rebonds" média et enrichissement de contenu ou de publicité.

37% des interrogés ont déjà activé une technologie de type QR code à flasher ou application Shazam quel que soit le média de départ. La proportion monte à 47% chez les 15-24 ans. Le potentiel global est de 62% des sondés enclins à essayer.
65% des répondants ont poursuivi de façon synchronisée leur expérience publicitaire TV sur Internet ou mobile (comparé à 56% pour un programme).

Les téléspectateurs viennent chercher des suppléments d'information (52%) plutôt qu'un prolongement social (20%). Les intentions sont plus fortes du côté des jeux et concours (60-70% d'intentionnistes). Enfin, 6% des interrogés déclarent avoir "flashé" un code sur une publicité TV. Le potentiel de ce rebond atteint jusqu'à 30% d'intentionnistes chez les 15-34 ans. Etude réalisée du 8 au 14 janvier 2013 - 593 individus de 16-65 ans possesseurs de smartphone ou tablette tactile (représentatifs de la population française).

Autour du même sujet