Le marché du real-time-bidding en Europe Le taux d'interaction grimpe avec la fréquence d'exposition

Voilà une statistique qui peut surprendre et risque même d'agacer les partisans d'un "capping" des campagnes displays. En comparant la fréquence d'impression par internaute au CTR obtenu, l'étude fait ressortir qu'une exposition accrue a un effet positif sur le CTR d'une campagne opérant en RTB. Loin de lasser les internautes, la répétition de l'impression les inciterait donc à cliquer. Une tendance particulièrement marquée en Europe de l'Est et en Allemagne.

 

"Même dans les régions aux taux de réponse les plus faibles, un utilisateur avec 12 expositions est 6 fois plus susceptible de cliquer que celui avec un quart de cette fréquence", note l'étude.


plus on est exposé à un message pub, plus on risque d'interagir avec.
Plus on est exposé à un message pub, plus on risque d'interagir avec. © Infectious Media

Media / Création pub sur Internet