Audiovisuel : taxer l'e-pub relèverait du racket selon le Geste

Le Groupement des éditeurs de contenus et de services en ligne (Geste) s'insurge contre les différents amendements déposés dans le cadre de la réforme de l'audiovisuel public et visant à taxer les revenus de la publicité en ligne (lire Les députés veulent taxer les revenus de l'e-pub, du 26/11/2008). L'association professionnelle estime que ces textes constituent une tentative de "racket" qui "sacrifie les acteurs de l'économie numérique".

"Si certains sites, comme les sites des télévisions ou encore les plates-formes communautaires d'hébergement de vidéos sont appelés, par nature, à utiliser le format vidéo, l'ensemble des sites propose aujourd'hui, de manière quasi indifférenciée, non seulement du texte, mais aussi de l'image fixe ou animée, rappelle le Geste dans un communiqué. La vidéo a pris peu à peu une place importante sur les différents sites notamment de presse en ligne, répondant ainsi à des impératifs de réactivité et d'interactivité." Le groupement se demande "pourquoi les parlementaires français ne respectent ni la hiérarchie des normes ni les réalités économiques".

Autour du même sujet