Les dernières tendances en matière de RTB Connecter le RTB au social media

Chaque jour, les internautes génèrent plus de 16 milliards de partages sur l'ensemble du Web, dont 2 milliards pour le seul Facebook.  Autant d'interactions sociales sur lesquelles la start-up américaine Radium One veut capitaliser grâce à sa plateforme de ciblage publicitaire social en temps réel. L'enjeu : procéder à l'identification de l'audience pertinente d'une marque en fonction des connexions et partages de sa base clients et prospects.

Transformer les amis des clients en clients

"Concrètement, nous partons du principe que les "amis" des clients d'un site e-commerçant peuvent eux même devenir des clients", illustre Frédéric Bellier, nommé à la tête de la filiale française de la start-up en mars 2012. Pour y arriver, la technologie de Radium One traque donc chaque lien partagé par l'internaute, établit un mapping des amis qui vont partager cette URL, mapping sur lequel l'annonceur calquera sa stratégie d'achat display en temps réel. "Les internautes qui partagent ce contenu seront des prospects intéressants car partageant un même contenu que le client", justifie Frédéric Bellier. 

Un mapping des interactions sociales du client

En passant la conversation sociale de cette audience au tamis, Radium One propose un complément très intéressant aux retargeters qui, s'ils "chassent" les internautes venus sur le site de l'annonceur, ne peuvent pas aller plus loin que cette audience pour augmenter ses ventes. "Le retargeting s'attarde sur les prospects déjà acquis à la marque alors que nous diffusons nos annonces aux internautes qui ne sont pas venus sur le site de cette marque", confirme Frédéric Bellier. Les ventes exploratoires sont à ce tire l'un des principaux enjeux à venir pour un RTB, certes idéal pour le retargeting, mais encore sous-exploité lorsqu'il s'agit de partir à la conquête de nouveaux bassins d'audience.

 

Media / Facebook