24 opérateurs s'unissent contre l'App Store d'Apple


24 opérateurs mobile parmi les plus importants au monde veulent créer une plate-forme d'application commune afin de contrer l'Apple Store. Le projet aura-t-il plus de succès que celui lancé il y a deux ans pour contrer iTunes ?

América Móvil, AT&T, Orange, China Mobile, NTT Docomo, Orascom Telecom… Ils sont 24 opérateurs parmi les principaux au monde à former la Wholesale Applications Community. Une alliance dont le but est de concurrencer l'AppStore en créant une plate-forme d'applications commune visant leurs 3 milliards d'abonnés.

Annoncé le premier jour du salon mondial de la GSM Association qui se tient à Barcelone, cette alliance a pour objectif d'unifier les communautés de développeurs pour leur proposer un point d'entrée unique pour diffuser leurs applications. Trois fabricants, LG Electronics, Samsung et Sony Ericsson, soutiennent l'initiative.

"La Wholesale Applications Community construira un nouvel écosystème ouvert pour encourager la création d'applications pouvant être utilisées quel que soit le terminal, le système d'exploitation et l'opérateur", a déclaré Rob Conway, directeur général et membre du conseil d'administration de la GSMA.

Ce n'est pas la première fois que les opérateurs se liguent pour contrer Apple. En février 2007, 23 opérateurs avaient annoncé leur intention de pousser l'offre de téléchargement de musique MusicStation, développée par le britannique Omnifone, pour la proposer à leurs 690 millions de clients. Ses promoteurs comptaient développer une offre de téléchargement illimitée à un prix de 2,99 euros par semaine.

Deux ans plus tard, le projet semble enterré. Mais Omnifone continue de développer son offre. La société vient de signer avec HP pour intégrer MusicStation dans les PC vendus dans 10 pays européens. Le service est facturé 9,99 euros et les titres ne sont transférables que sur des terminaux compatibles WMA-DRM.

Systèmes d'exploitation / DRM