Vers une fusion SFR Neuf Cegetel sans conditions ?

Bercy pourrait avaliser la fusion entre SFR et Neuf Cegetel durant le mois d'avril, selon Le Figaro. Une décision qui hérisse Orange et Free, qui réclament l'équité dans la diffusion des chaînes liées à Canal Plus.

La fusion entre SFR et Neuf Cegetel est sur de bons rails (lire l'article : Avec Neuf Cegetel, Vivendi s'offre le haut débit en plus du mobile et de la télévision, du 21/12/07). Si l'on en croit Le Figaro, Bercy s'apprêterait à donner son feu vert à la fusion. Les services de Christine Lagarde considèreraient en effet que le dossier ne comporte pas de problème de concurrence. SFR étant dans le mobile et Neuf Cegetel dans le fixe, l'affaire pourrait être rapidement traitée. Ainsi, alors que le dossier a été déposé en février à la DGCCRF, Bercy pourrait l'avaliser dès ce mois ci sans saisir le Conseil de la concurrence. Une étape qui ferait intervenir la fusion dans cinq à six mois.

 

Pour rassurer les services de Bercy, Vivendi - la maison mère de SFR - et l'opérateur mobile ont pris ou repris plusieurs engagements. Tous jugés superfétatoires par ses concurrents. Comme par exemple de continuer à proposer une offre de gros de fibre optique et de DSL par le biais de Neuf Cegetel, ce à quoi Neuf s'était déjà engagé, ou de ne pas s'opposer à la distribution des six chaînes du groupe M6 par un autre FAI, alors qu'ils les distribuent déjà...

 

De leur côté, Orange et Free s'inquiètent de voir associer la puissance du groupe Canal Plus à celle de Neuf Cegetel. En effet, ils réclament des garanties pour que Neuf Cegetel ne soit pas favorisé dans les procédures relatives à la diffusion des chaînes du groupe, ou des chaînes dont Canal Plus détient les droits sur l'ADSL. Avant d'être intégré au groupe Vivendi, Neuf Cegetel s'était vu refuser par le Tribunal de grande instance le droit de diffuser Eurosport en TNT, considérant que Canal Plus détenait les droits exclusifs sur ADSL. Ce sont ces chaînes, intégrées dans les bouquets de Canal, que les FAI aimeraient diffuser à l'unité.

 

Aussi Orange et Free réclament-ils un examen plus étroit du dossier et souhaitent qu'il soit transmis au Conseil de la concurrence. Ils rendront leurs commentaires jeudi aux services du ministère. Selon le quotidien, Orange menacerait même d'engager un recours devant le Conseil d'Etat si le dossier était clos en l'état.

SFR / Neuf Cegetel