AOL investit dans un réseau dégroupé au Royaune-Uni

La filiale Internet du groupe Time Warner a annoncé qu'elle allait investir dans la construction de son propre réseau au Royaume-Uni. La phase initiale des travaux pourrait coûter 50 millions de livres (un peu plus de 72 millions d'euros), un investissement supplémentaire de 70 millions de livres (plus de 100 millions d'euros) étant d'ores et déjà prévu pour la suite. AOL affiche ainsi ses ambitions de devenir le principal challenger de BT outre-Manche et de concurrencer ainsi Wanadoo ou Sky. La première phase devrait aboutir à la mise au point de 300 répartiteurs, la seconde pourrait y ajouter 700 répartiteurs.

AOL / WAN