L'Arcep consulte pour le passage de fréquences 2G à la 3G

L'Arcep lance formellement une consultation publique en vue de permettre aux opérateurs 3G d'utiliser deux fréquences occupées aujourd'hui par la 2G. Ces bandes basses (900 et 1.800 MHz) ont des portées plus longues et une meilleure pénétration dans les habitations. Le régulateur indique que la réutilisation de fréquences utilisées par la 2G était prévue dans les appels à candidatures UMTS. Orange et SFR, détenteurs de ces licences, demanderaient à pouvoir utiliser ces basses fréquences, qui permettent d'établir une couverture 3G à moindre coût. Dans l'hypothèse d'une attribution de la quatrième licence 3G, dont l'appel à candidatures a été lancé le 8 mars dernier, quatre opérateurs se partageraient ces fréquences. 

3G / Arcep