Bruxelles accepte la régulation du marché des mobiles

Conséquence de l'amende infligée par le Conseil de la concurrence aux opérateurs mobiles ou résolution de fin d'année ? Toujours est-il que la Commission européenne semble de nouveau se pencher sur la question de la régulation sur le marché de la téléphonie mobile en France. Après avoir coupé court aux projets de l'Arcep (lire l'article du 01/06/2005), la commissaire chargée de la Société de l'information, Viviane Reding, est de nouveau favorable à une intervention sur le marché français pour améliorer la concurrence. Son porte-parole a déclaré aux Echos : "La balle est dans le camp de l'Arcep".

Arcep / Europe