Bouygues Telecom va intégrer la 4G à son offre low cost en réaction à Free

Assiste-t-on aux débuts de la guerre des prix sur la 4G ? Bouygues Telecom réagit en tout cas à l'annonce de Free mobile.

Il y a près de deux ans, l'arrivée de Free mobile provoquait un raz de marée sur le secteur de la téléphonie mobile, avec des concurrents obligés de s'adapter à l'offre low cost portée par Xavier Niel. Aujourd'hui, l'histoire semble se répéter avec l'annonce par Xavier Niel de l'intégration de la 4G à ses forfaits, sans aucune augmentation. Alors que les opérateurs historiques semblaient décidés à y aller pas à pas, le "coup de com'" dénoncé par Stéphane Richard, le PDG d'Orange, commence à affoler la concurrence. Ainsi Bouygues Telecom vient de déclarer dans une note de blog qu'il allait intégrer la 4G dans sa gamme low cost B&You. Une décision qui tranche considérablement avec le positionnement adopté jusque-là, qui consistait à faire de la 4G une offre différenciante, à forte valeur ajoutée, et donc plus chère.  Il faut dire qu'en proposant la 4G dans ses forfaits à 19,99 euros, Free mobile vient de taper fort, lui qui est donc près de 10 euros moins chers qu'Orange, Bouygues Telecom ou SFR. Si cette offre ne propose qu'une faible couverture réseau, son prix la rendra de plus en plus compétitive à mesure que le réseau 4G de Free s'étendra.

"Bouygues Telecom avait décidé, pour Noël de transformer ses récents succès 4G en généralisant l'accès à la plupart de ses offres. Les récents mouvements de nos concurrents nous amènent à prendre la parole avec un peu d'avance", confie la marque sur son site. Et de rappeler que "le réseau 4G de Bouygues Telecom couvre  plus de 63 % de la population française : 5 392 sites ouverts et déjà actifs... contre 700 annoncés par l'un de nos concurrents". Un tacle appuyé à l'encontre de Free mobile dont la réalité du réseau 4G est remise en question jusqu'au sein même des instances gouvernementales (lire l'article, Arnaud Montebourg et Fleur Pellerin s'interrogent sur l'offre 4G de Free mobile, du 05/12/2013). Reste à voir, maintenant, si Orange et SFR se résoudront au même effort sur leur offre low-cost Sosh et Red. 

Blog / Bouygues Telecom