Econduit par SFR, Bouygues Telecom cherche un plan B

Pour Bouygues Tel, rester seul ne sera pas tenable bien longtemps. Un rachat par Free, un rapprochement avec Orange... Plusieurs options sont possibles.

Vivendi lui ayant préféré un autre prétendant, Numericable, Bouygues Telecom a vu s'évaporer ses espoirs de former avec SFR le numéro 1 français du mobile. Or s'il reste seul, l'opérateur n'atteindra pas la taille critique nécessaire à sa survie. Plusieurs options s'offrent donc à lui.

La première serait un rachat par Iliad. Free dispose d'un réseau fixe qui fait défaut à Bouygues Tel et mettrait bien la main sur son réseau mobile. Selon Oddo Securities cité par "Les Echos", Xavier Niel n'offrirait pas plus de 5 milliards d'euros. Et Martin Bouygues ne serait pas prêt à accepter une offre si basse, d'autant qu'il préférerait une fusion... dont ne veut pas Xavier Niel.

Un rapprochement avec Orange formerait la seconde option. Pour des raisons de concurrence, tout mariage est exclu pour l'opérateur historique. Mais Bouygues Tel pourrait mettre fin à son accord de mutualisation avec SFR pour en conclure un nouveau avec Orange.

En tout état de cause, le changement de contrôle de SFR mènera sans doute à une plus large redistribution des cartes, incitant en particulier les opérateurs à réexaminer tous leurs contrats de gros. Même Free, qui se fournit actuellement chez Orange aussi bien pour le fixe que pour le mobile, pourrait vouloir changer de crèmerie. Il est loin le temps où les patrons des quatre opérateurs se tiraient dessus à boulets rouges...

Orange / Free