Bruxelles investit 18 millions d'euros dans la téléphonie 4G


La Commission européenne veut accélérer le développement de la norme de téléphonie mobile, avant sa commercialisation prévue début 2010.

La Commission européenne va investir 18 millions d'euros dans la recherche sur la norme de téléphonie mobile de quatrième génération (4G), dont la commercialisation devrait commencer à partir de 2010 dans certains pays de l'UE. Entre 2004 et 2007, Bruxelles avait déjà accordé 25 millions d'euros pour la recherche sur la norme Long Term Evolution (LTE). Au niveau mondial, les opérateurs de télécommunications devraient investir quelque 6 milliards d'euros dans les équipements LTE d'ici 2013 pour le développement de cette norme.

La technologie 4G, qui doit à terme remplacer les normes de deuxième (GSM) et troisième génération (3G), est actuellement en phase de test en Finlande, en Allemagne, au Royaume-Uni, en Norvège et en Suède. C'est dans ces deux derniers pays que la 4G devrait être disponible au cours du premier semestre 2010. En France, le service devrait être lancé par Orange (France Télécom) en 2011 ou 2012.

Avec un débit de 100 mégabits par seconde, la technologie 4G sera dix fois plus rapide que la 3G. Elle permettra de rendre plus confortable l'accès mobile à Internet, à la télévision ou aux vidéos à la demande sur mobile. Elle permettrait de réduire la fracture numérique entre zones urbaines et rurales notamment en favorisant l'arrivée de l'Internet à haut débit dans les régions moins peuplées. Les réseaux LTE nécessiteront enfin moins d'antennes que pour la norme GSM.

3G / Europe