Canal+ veut repousser la sortie des films en VoD

Le directeur général délégué de Canal+, Rodolphe Belmer, s'est dit favorable à une ouverture de la fenêtre de diffusion des films en VoD seulement après leur diffusion sur la chaîne à péage, soit douze mois après leur sortie en salle. Actuellement, selon le cabinet GFK, 25 % des films sont disponibles en VOD sept mois et demi après leur sortie. "Si Azur et Asmar ou Prête-moi ta main sont diffusés en VOD au prix d'un euro pendant la fenêtre d'exploitation de Canal+, dont l'abonnement coûte 34 euros par mois, ce qui s'est produit ces derniers mois, comment est-ce que je peux encore vendre ma chaîne", a-t-il déclaré ce week-end lors des Rencontres cinématographiques de Dijon, organisés par l'ARP (Auteurs, réalisateurs et producteurs).

CANAL +