La Commission européenne hausse le ton face à l'Allemagne

La Commission européenne a décidé de hausser le ton face au refus de l'Allemagne de répondre à ses injonctions. Ainsi, une récente loi sur les télécoms confère à l'opérateur historique Deutsche Telekom une position dominante dans l'exploitation du réseau de fibre optique. Viviane Reding, a donc décidé de poursuivre Berlin selon une procédure accélérée en expédiant dès lundi une "lettre de mise en demeure" au gouvernement allemand qui aura 2 semaines pour y répondre. En cas de refus d'obtempérer, elle saisira éventuellement la Cour européenne de justice.

Europe