SFR confierait la distribution de son offre de TV payante à Canal+

En pleine restructuration de son business model, l'opérateur télécom va se désengager de la TV sur ADSL. Activité qui pourrait être confiée à Canal +.

Dans une communication syndicale, SFR annonce qu'il compte abandonner ses activités de TV payante et de VOD, pour s'appuyer sur un partenaire qui serait selon BFMTV, Canal +, une autre filiale du groupe Vivendi. "SFR a jugé que composer ses propres bouquets était peu rentable, et qu'il était plus lucratif de revendre les offres de Canal, qui reverse pour cela de généreuses commissions", a indiqué une source interne à BFMTV.

Pour s'affranchir de l'égide de l'Autorité de la concurrence, obligatoire pour tout rachat d'activité dont le chiffre d'affaires dépasse les 50 millions d'euros, l'opération prendrait la forme d'un accord commercial. Les abonnés des offres arrêtées par SFR se verraient proposer de s'abonner aux offres similaires de Canal+. Un procédé que la chaîne avait déjà mis en place avec Free.

Si l'on savait le groupe affaibli, notamment suite à l'arrivée de Free Mobile, cette décision n'en reste pas moins étonnante vu l'importance que Vivendi a toujours accordé à la distribution de contenus au sein de sa filiale télécom. SFR se désengagerait ainsi d'un secteur balbutiant mais très prometteur, celui de la TV connectée. Mais l'explication de cette manoeuvre se trouve peut-être dans la volonté de Vivendi de se désengager de SFR et d'en profiter, avant une éventuelle cession, de renforcer l'offre de sa filiale Canal+.

SFR / CANAL +