FTTH : Deutsche Telekom ne cède pas

L'opérateur historique allemand, qui avait tout d'abord réclamé un régime temporaire d'exemption concernant l'accès à la concurrence de son futur réseau de fibre optique, puis s'était ravisé en acceptant une prochaine ouverture du marché de gros sur ce réseau, durcit à nouveau le ton. Deutsche Telekom conditionne la poursuite de la construction de son réseau à une régulation qui l'autoriserait à ne pas partager ce réseau avec ses concurrents, afin de lui permettre de rentabiliser ses investissements. Ce projet doit relier 10 villes allemandes d'ici mi-2006, et 40 autres d'ici 2007. La Commission européenne ainsi que le régulateur des télécoms allemand s'y opposent, tandis que le gouvernement soutient Deutsche Telekom.

Autour du même sujet