Ce que Free veut faire de sa licence 3G Couvrir 75 % de la population en 2015

Free s'est engagé à lancer son offre "au plus tard" deux ans après obtention effective de sa licence. Dès cette date, l'opérateur estime pouvoir disposer d'un réseau 3G couvrant un quart de la population. S'il respecte cet engagement, une clause de la quatrième licence lui accorde le droit de pouvoir utiliser pendant 6 ans le réseau 2G de ses concurrents à des conditions tarifaires accessibles. Free a déjà engagé des discussions avec les opérateurs en place en ce sens. La couverture 3G de Free Mobile sur l'ensemble du territoire sera déployée progressivement. Pour ses antennes, l'opérateur compte notamment louer des points hauts de TDF ou d'ERDF, qui gère le réseau électrique français.  

 

Couverture de la population : les engagements de Free
Obligations prévues par l'ArcepEngagements de Free Mobile
Source : Arcep / Iliad
Voix en 201225 %27 %
Data en 201220 %25 %
Voix en 2015-75 %
Data en 2015-69 %
Voix en 201880 %90 %
Data en 201880 %83 %

 

Pour palier d'éventuels manques de couverture 3G, Free Mobile compte notamment sur son cœur de réseau mutualisé entre fixe et mobile. L'opérateur devrait notamment s'appuyer sur son service de Wi-Fi communautaire pour proposer une couverture complémentaire à ses abonnés. Dès le lancement de Free Mobile, les terminaux qu'il proposera seront paramétrés pour faciliter la connexion à un réseau Wi-Fi

 

Free Mobile ouvrira aussi l'accès Wi-Fi à ses abonnés dans des lieux publics (aéroports, hôtels, cafés, etc.). L'opérateur compte pour cela passer des partenariats avec les exploitants de ces réseaux ou installer lui-même des relais. Free pourrait également à terme intégrer des femtocellules dans ses Freebox pour étendre la couverture de son réseau 3G, du moins chez les abonnés Free haut débit. 

 

Enfin, Iliad est le seul groupe à détenir une licence Wimax nationale, qu'il a obtenue en 2005 en rachetant l'opérateur normand Altitude Telecom pour près de 60 millions d'euros. Cette technologie alternative à la 3G devrait permettre à Free Mobile de déployer plus rapidement un réseau offrant à la fois des services voix et Internet mobile.  

Free / 3G