Fibre optique : toujours pas d'accord de déploiement

Aucun accord n'a encore été trouvé entre les opérateurs télécoms sur le déploiement de la fibre optique, a indiqué le 12 novembre le directeur exécutif d'Orange France, Louis-Pierre Wenes, en marge d'une conférence de presse de M6 Mobile. "Nous avons proposé à Iliad de tester une solution multifibres comme le préconise l'Arcep, mais ces derniers n'ont pour l'instant pas accepté", a-t-il déclaré au quotidien "Les Echos". Interrogé par l'AFP, Iliad n'a pas souhaité faire de commentaire.

Après une réunion de travail le 23 octobre à l'initiative du secrétaire d'Etat au Développement de l'Economie numérique, Eric Besson, le cabinet du ministre avait indiqué qu'un accord était "en bonne voie" et pourrait être finalisé sous une quinzaine de jours. Eric Besson a exprimé en septembre le souhait qu'un accord incluant l'ensemble des opérateurs impliqués dans le déploiement de la fibre soit finalisé d'ici à la fin du mois d'octobre. A défaut, il menace de saisir le gendarme des télécoms afin qu'il prenne une décision réglementaire à caractère contraignant.

Le 24 septembre dernier, Orange et SFR annonçaient avoir conclu un accord portant sur les conditions opérationnelles du déploiement de la fibre : initialement monofibre, il a été amendé mi-octobre par les deux opérateurs et comporte désormais une expérimentation de type multifibre, comme le prône Free (lire l'article Fibre optique : Orange et SFR tendent la main à Free du 16/10/2008).

Orange / M6