Le gouvernement va lancer un fonds national pour la fibre


François Fillon veut créer un fonds national pour la société numérique, doté de 2 milliards d'euros, pour chapeauter le déploiement des réseaux de fibre optique en France.

François Fillon a annoncé le lancement d'un fonds national pour la société numérique. Placé sous l'autorité de la secrétaire d'Etat au numérique, elle même rattachée au premier ministre, ce fonds aura pour objet de répartir les 2 milliards d'euros prévus dans le grand emprunt afin de soutenir le déploiement de la fibre optique en France.

Lancé en avril, ce fonds lancera dès le mois de mai les premiers appels d'offres afin de répartir équitablement la couverture de ces réseaux dans les zones moyennement denses. Les deniers de l'Etat iront prioritairement aux projets de coinvestissements entre plusieurs opérateurs. Orange et SFR ont déjà lancé deux initiatives communes à Bondy et à Palaiseau, en Ile-de-France (lire l'article : Fibre optique : Orange et SFR s'allient et marginalisent Free, du 15/01/10). Les premiers projets devraient voir le jour en mars 2011.

Le premier ministre a par ailleurs validé l'option du multifibre pônée par l'Arcep, malgré le chantage à la fibre de France Télécom (Fibre : France Télécom continue sa grève des investissements, du 29/10/09).

Entre temps, l'Arcep prévoit de lancer une consultation publique afin de déterminer à quel niveau les réseaux des FAI pourront se raccorder sur ceux des opérateurs, ainsi que les conditions d'accès aux fourreaux de France Télécom. Ce travail devrait s'achever en novembre prochain. Dans les zones non rentables, les collectivités locales pourront lancer leurs propres projets lorsque les plans de déploiement des opérateurs privés seront connus.

Autour du même sujet