France Télécom : abus de position dominante confirmé

La Cour européenne de Justice a rejeté mardi l'appel de l'opérateur français. En juillet 2003, Wanadoo avait été reconnu coupable d'abus de position dominante par la Commission européenne. France Télécom devra donc payer l'amende de 10,35 millions d'euros infligée alors.  

WAN