Iliad augmenterait (insuffisamment) son offre sur T-Mobile US

Iliad serait sur le point de proposer 19 milliards de dollars pour racheter 56,6% de T-Mobile US, contre 15 milliards dans sa première offre. Un surenchère qui fait peur aux investisseurs.

Après avoir proposé une offre à 33 dollars l'actions à Deutsche Telekom pour racheter 56,6% du capital de T-Online, Iliad serait proche de faire passer son offre à 35 dollars. Mais le Français ne serait plus seul côté offreur. Selon Bloomberg, il aurait trouvé des partenaires industriels (médias et technologies) ou financiers pour l'accompagner. Mais selon Reuters ce prix ne conviendrait toujours pas au géant allemand. Deutsche Telekom pourrait tout de même être contraint de faire des concessions faute d'offres. Celle de Sprint à 40 dollars l'action sur l'intégralité du capital a ainsi tourné court face au spectre des autorités de régulation qui voient d'un mauvais oeil la consolidation du marché et le passage à 3 acteurs. Faute d'un candidat surprise, Iliad pourrait donc mettre sur la main sur T-Online à un bon prix.

L'ambition de Xavier Niel ne plait toutefois pas aux marchés. Suite à ces rumeurs, l'action d'Iliad dévissait de plus de 4% ce lundi matin à 11h30. Les investisseurs s'inquiètent en effet que le rêve américain de Xavier Niel n'empêche Iliad de défendre sa position en France et participer à la consolidation. Car après avoir fait souffrir ses concurrents en lançant une guerre des prix sur le fixe et le mobile en France, Iliad commence à son tour à être touché. Au premier semestre, il a vu son bénéfice net baisser de 1,3% à 139,9 millions d'euros. En outre, la part de conquête d'Iliad dans l'ADSL est tombée à 12%, avec une forte baisse au second trimestre. Son Arpu reste néanmoins stable à 35,80 euros. L'agressivité de Bouygues Telecom sur le secteur commence donc à se faire sentir.

Sur le mobile, Iliad continue pourtant de performer, et gagne plus de 1 million d'abonnés au court des six premiers mois, pour atteindre une part de marché de 13,4% et 9 millions d'abonnés au total. Le groupe devrait atteindre dès cette année un chiffre d'affaires global de plus de 4 milliards, et atteindre son objectif fixé pour 2015.

Iliad / T Mobile