L'éditeur de sonneries-vidéo Vringo prépare son IPO

Après avoir levé plus de 31 millions de dollars au cours de trois tours de table, Vringo veut désormais s'introduire en bourse. L'éditeur américain de sonneries personnalisées pour mobiles a déposé un dossier d'introduction auprès de l'autorité américaine de régulation des marchés, la Securities and Exchange Sommission (Sec). La start-up espère ainsi lever 13,8 millions de dollars.

Créée en 2006, Vringo propose un service de sonneries personnalisées permettant d'utiliser une vidéo comme sonnerie, qui s'affiche sur l'écran du terminal lorsque celui-ci sonne. Diffusé sous la forme d'une application mobile gratuite disponible sur plusieurs plates-formes, ce service s'appuie également sur un portail communautaire permettant de partager ses sonneries-vidéo. A terme, Vringo ambitionne de rendre son service payant. L'entreprise reste en effet déficitaire, avec une perte nette de 4 millions de dollars sur les neuf premiers mois de 2009.

IPO