Numéricâble condamné à 3.500 euros de dommages et intérêts

Dans l'affaire qui opposait le câblo-opérateur à un particulier, le tribunal d'instance de Vanves a condamné Numéricâble à 3.500 euros de dommages et intérêts pour violation des obligations contractuelles et clauses abusives. Le tribunal a pointé un "parfait dysfonctionnement" chez Numéricâble qui avait imposé à son client un prélèvement automatique pour un règlement semestriel, alors que ce dernier avait choisi un paiement mensuel par chèque. Depuis plusieurs mois, d'autres plaintes ont été recensées parmi les clients de ce même câblo-opérateur, concernant dorénavant des problèmes de connexions à Internet ou la consultation de certaines chaînes de télévision.

Autour du même sujet