4ème licence 3G : Numericable et Virgin Mobile renoncent


Le duo Numericable-Virgin Mobile renonce à candidater pour la quatrième licence mobile. La voie est libre pour Free.

Un à un, les candidats pressentis à la quatrième licence mobile annoncent qu'ils ne déposeront pas de dossier à l'Arcep. Après Kertel, l'égyptien Orascom puis le groupe Bolloré il y a quelques jours, c'est au tour du tandem Numericable-Virgin Mobile de renoncer. Ils s'étaient rapprochés en mai pour réfléchir à une candidature commune. "Après plus de cinq mois d'études approfondies", le tandem décide de ne pas être candidat.

Pour justifier leur décision, le câblo-opérateur et l'opérateur mobile virtuel (MVNO) mettent en avant "l'inquiétude croissante de la société française sur les effets sanitaires d'une exposition aux ondes électromagnétiques". Une inquiétude qui se traduirait par une "judiciarisation croissante", des "moratoires de fait imposés par les collectivités locales" et une "évolution probable de la réglementation concernant le seuil d'exposition".

Conséquence probable, selon le tandem, les coûts et délais du déploiement du réseau augmenteront. Virgin Mobile restera donc MVNO et Numericable câblo-opérateur, laissant la voie libre à Free pour obtenir cette quatrième licence. La date limite pour déposer son dossier est fixée au 29 octobre mais aucun candidat nouveau n'est attendu.

Free / 3G