338 millions d'euros pour accompagner le public vers la TNT

Le secrétaire d'Etat au Développement de l'économie numérique, Eric Besson, a présenté jeudi 6 novembre le schéma d'extinction de la diffusion de la télévision en mode analogique en France.

La première opération pilote est prévue à partir du 8 novembre, à Coulommiers et doit s'achever le 4 février. Une deuxième opération pilote est prévue au deuxième trimestre 2009 à Kaysersberg (Alsace). Après ces deux opérations, le dispositif national qui accompagnera l'extinction de l'analogique dans toute la France entrera en vigueur le 31 mai 2009, juste avant l'extinction, au deuxième semestre 2009, de la zone de Cherbourg (plus de 100 000 habitants). A partir de la fin de l'année 2009, deux "plaques" entameront leur basculement : la Bretagne et ses 3,1 millions d'habitants à l'Ouest ; l'Alsace (1,8 million d'habitants), la Champagne Ardennes (1,3 million d'habitants), la Lorraine (2,3 millions d'habitants) et la Franche Comté (1, 5 million d'habitants) à l'Est.

Pour financer le dispositif national d'accompagnement du public vers le tout numérique (campagnes de communication et d'informations, aides et accompagnement des ménages les plus démunis notamment), 218 millions d'euros sur trois ans sont prévus dans le projet de loi de finances 2009. Les chaînes historiques (TF1, France 2, France 3, Canal+, M6 et Arte) vont contribuer au dispositif à hauteur de 120 millions d'euros supplémentaires.

M6 / Tf1