SFR : Bouygues Tel fait le forcing avec une offre à choix multiple

L'opérateur prolonge son offre jusqu'au 25 avril, pour convaincre les administrateurs de Vivendi de l'examiner. Les négociations exclusives avec Numericable prennent fin le 4 avril.

Bouygues Telecom fait tout pour instiller le doute dans l'esprit des administrateurs de Vivendi. L'opérateur vient de prolonger son offre de rachat de SFR jusqu'au 25 avril afin que le groupe, qui est entré en négociations exclusives avec Numericable le 14 mars jusqu'au 4 avril, l'examine tout de même. Pour rendre sa proposition plus attractive encore, Bouygues Tel l'assortit d'une indemnité de 500 millions d'euros en cas de rejet de la fusion. Celle-ci s'ajouterait donc aux 13 milliards d'euros en numéraire proposés par l'opérateur avec l'appui de la Caisse des dépôts. En outre, il laisse le choix à Vivendi et ses actionnaires de recevoir plus d'argent liquide (son offre du 20 mars) ou plus d'actions (son offre du 12 mars), cette seconde option accordant à Vivendi une part plus importante du capital du nouvel ensemble et donc de la création de valeur qui pourrait en résulter.

SFR / Rachat