La croissance du haut débit continue de ralentir


Il existe 17,1 millions d'abonnés haut débit en France. Mais la croissance du parc continue de ralentir.

Selon les chiffres rendus public par l'Autorité de régulations des télécoms, la France comptait 17,1 millions d'abonnés haut débit à la fin du mois de septembre, dont 16,3 millions de lignes ADSL. Les 800 000 abonnés haut débit restant sont pour l'essentiel des clients du câble.

Le nombre de lignes ouvertes et administrées par les opérateurs alternatifs atteint 8,22 millions. Parmi ces accès gérés par des concurrents de France Télécom, plus de la moitié sont totalement dégroupées. Ainsi, les abonnés dégroupés sont eux aussi de plus en plus nombreux. L'Arcep recense plus de 6 millions de lignes dégroupées au total, dont 4,5 millions en dégroupage total. C'est-à-dire des abonnés qui se sont libérés de l'abonnement de France Télécom.

En un an, ce sont 2,3 millions d'abonnés qui sont passés au haut débit, soit une hausse de 16 % par rapport au troisième trimestre 2007. Une croissance qui tend toutefois à décélérer puisqu'elle était de 25 % l'année dernière, à la même époque. Pourtant, la couverture de Free et SFR-Neuf Cegetel s'améliore toujours un peu plus. A la fin du précédent trimestre, ils touchaient 74 % de la population, contre 71,2 % le trimestre précédent.

Arcep / ADSL