Bruxelles valide le projet Très Haut Débit 92

Le Conseil Général des Haut-de-Seine a obtenu le feu vert de Bruxelles pour déployer un réseau de fibre optique couvrant le département et financé avec 59 millions d'euros de subventions publiques, pour un coût total de 422 millions. Ce réseau d'initiative publique a été accordé à un consortium composé de Numericable, Eiffage et LD Collectivités (filiale de SFR).

L'accord de l'Union européenne n'était pourtant pas évident. Free et Colt avaient dénoncé cette subvention, la considérant comme illégale. De son côté, Bruxelles avait demandé la semaine dernière que les Etats limitent les aides publiques aux zones non denses (lire l'article : L'UE veut cadrer les investissements publics dans la fibre, du 18/09/09). Mais Bruxelles a finalement jugé que ces 59 millions d'euros couvraient justement le déploiement du réseau dans les zones peu peuplées du département. Ce réseau devrait couvrir 100 % des Haut-de-Seine (particuliers et entreprises) d'ici 2013

Autour du même sujet