France Télécom reste confiant face à une année 2009 difficile


L'opérateur français a limité au premier semestre le recul de son activité et de ses bénéfices. Mais il prévoit un second semestre difficile.

France Télécom publie un chiffre d'affaires semestriel en baisse de 3,2 %, à 25,46 milliards d'euros. La situation s'est détériorée au cours du semestre puisque l'activité du premier trimestre a reculé de 2,6 % et celle du deuxième de 3,8 %. Même tendance du bénéfice net, qui perd 4,3 % à 2,56 milliards.

L'opérateur explique ces résultats par les baisses de tarifs imposés par les autorités de plusieurs pays, ainsi que la crise économique. Celle-ci touche plus fortement l'Espagne et l'Europe de l'Est. Le chiffre d'affaires du groupe baisse ainsi de 4,8 % en Espagne et de 26,7 % en Pologne. La France progresse en revanche légèrement, de 1,2 % à 11,84 milliards, et l'Afrique et le Moyen-Orient affichent une croissance de 4,7 %.

Pas d'amélioration en vue au second semestre. France Télécom s'attend surtout à un impact plus important des mesures réglementaires. Son chiffre d'affaires devrait reculer à nouveau légèrement. Malgré tout, l'opérateur maintient ses objectifs financiers sur l'année 2009 grâce à la poursuite de son programme d'économies. A la Bourse de Paris, le titre gagnait jeudi autour de 3,9 %.

Chiffre d'affaires