SFR continue de souffrir de l'arrivée de Free Mobile sur son marché

Le chiffre d'affaires de SFR provenant du mobile baisse de 8,8% au premier semestre. Comme Bouygues Telecom, l'opérateur dénonce l'entrée de Free Mobile sur le marché.

SFR a réalisé un chiffre d'affaires de 5,8 milliards d'euros au premier semestre, en recul de 5,9% par rapport à 2011. Sa branche mobile perd quant à elle 8,8% à 3,9 milliards d'euros. L'opérateur explique cette baisse par l'arrivé de Free Mobile et les baisses de tarifs décidées par l'arcep. Si SFR a vu son parc mobile croître de 122 000 abonnés nets au deuxième trimestre, c'est en raison de son segment Entreprises et Machine to Machine. Un segment sur lequel l'Arpu par abonné est beaucoup plus faible que le segment grand public. Fin juin, le parc d'abonnés gagnait donc 2,3% à 16,4 millions de clients, pour un parc total de 20,8 millions de clients mobiles. 46% des clients de SFR sont équipés de smartphones. Pourtant, son chiffre d'affaires provenant des données mobiles ne gagne que 2,9%.

 

Côté Internet haut débit et fixe, SFR a réalisé un chiffre d'affaires de 2 milliards d'euros au premier semestre, en recul de 1% par rapport à 2011. L'opérateur compte 5 millions de clients résidentiels haut débit, dont 1,6 million à son offre quadruple play 'Multi-Packs de SFR'.

 

SFR affiche ainsi un Ebitda de 1,8 milliard d'euros, en baisse de 5% et un résultat opérationnel ajusté de 1,1 milliards, en baisse de 10,3%. Pour redorer ses marges, SFR prépare un plan de réduction de coûts visant à économiser 500 millions d'euros par an à partir de 2014. L'opérateur entend néanmoins continuer d'investir dans les réseaux, notamment la 4G, à un niveau situé entre 1,4 à 1,5 milliard d'euros par an.

SFR / Résultats financiers