Sprint Nextel va racheter Virgin Mobile USA


Le numéro trois du mobile aux Etats-Unis va acquérir la branche américaine de Virgin Mobile, pour renforcer sa position dans le prépayé.

L'opérateur Sprint Nextel, numéro trois américain de la téléphonie mobile, va racheter Virgin Mobile USA et ainsi renforcer sa position sur le marché du prépayé. Cette acquisition valorise la branche américaine de Virgin Mobile à 483 millions de dollars (339 millions d'euros), en incluant les 13,1 % que Sprint détenait déjà de la société. De plus, Sprint prendra à sa charge la totalité de la dette de Virgin Mobile USA, estimée à 205 millions de dollars net (144 millions d'euros) à la fin du troisième trimestre.

Sprint maintiendra la marque Virgin Mobile aux côtés de la sienne, Boost Mobile, de façon à cibler deux catégories d'utilisateurs différentes. Une fois la transaction réalisée, l'activité de téléphonie par cartes prépayées de Sprint sera pilotée par l'actuel PDG de Virgin Mobile USA, Dan Schulman, auquel rapportera le patron de Boost Mobile, Matt Carter.

Sprint, qui doit maintenant convaincre les actionnaires de Virgin Mobile USA de céder leurs titres, compte procéder par échange d'actions. Les actionnaires individuels de l'opérateur, qui détiennent 43,3 % du capital, recevront l'équivalent en actions de 5,50 dollars par action Virgin Mobile (contre 4,21 dollars à la clôture de Wall Street lundi, soit une prime de 31 %) ; le groupe Virgin Mobile de Richard Branson recevra 5,12 dollars par action pour les 28,3 % du capital qu'il détient ; le coréen SK Telecom recevra 4,94 dollars par action pour ses 15,3 %.

Sprint pourra exploiter la marque Virgin au moins jusqu'en 2021 en versant 12,7 millions de dollars (8,9 millions d'euros) au titre de la licence, auxquels s'ajoutera un bonus de 50 millions de dollars (35 millions d'euros) lié aux résultats financiers. L'ensemble de ces sommes pourra être payé en titres Sprint. L'acquisition devrait être finalisée fin 2009 ou début 2010.

Richard Branson