SFR : Force Ouvrière redoute entre 1 500 et 2 000 départs

Dans un courrier adressé à Arnaud Montebourg, Force Ouvrière exprime son inquiétude concernant le plan de suppressions de postes annoncé par SFR, lequel concernerait entre 1 500 et 2 000 personnes.

SFR prévoit de supprimer entre 1 500 et 2 000 postes dans le cadre d'un plan de réorganisation, révèle un courrier adressé par le syndicat Force Ouvrière au ministre du redressement productif, Arnaud Montebourg. La filiale télécom du groupe Vivendi avait annoncé début juillet un plan de réorganisation de ses activités sur la base de départs volontaires dont les modalités devaient être présentées officiellement aux syndicats en novembre. Un plan qui selon les estimations devait entrainer entre 500 et 1000 suppressions d'emplois.


Prévoyant une réorganisation de toute autre ampleur, Force ouvrière demande donc dans un courrier que s'est procuré le Figaro à rencontrer Arnaud Montebourg pour évoquer la situation "catastrophique" du secteur, rappelant que Bouygues Telecom a également annoncé un plan de départs volontaires portant sur plus de 560 personnes.

 

SFR