T-Mobile veut redorer le blason de son équipe cycliste

Bien que durement frappé lors du dernier tour de France durant lequel certains de ses coureurs (Ulrich, Sevilla) avaient été mis en cause pour doppage, l'opérateur T-Mobile souhaite continuer de s'investir dans le cyclisme jusqu'en 2010. L'équipe a recruté onze nouveaux cyclistes en plus des onze déjà présents et imposera un contrôle médical strict sur ces derniers, en leur interdisant notamment de consulter un autre médecin que celui de l'équipe.

T Mobile