Création en vue d'un super régulateur européen des télécoms

Bruxelles a trouvé un compromis. Après des mois de discussion, un super gendarme des télécoms en Europe devrait bien voir le jour. Baptisé Body of European Regulators et Electronic Communications (Berec), il sera composé de représentants des régulateurs nationaux, comme l'Arcep en France. Ses décisions seront prises à la majorité. De quoi rassurer ces régulateurs qui craignaient d'être soumis à l'autorité d'un organisme européen dans lesquels ils ne seraient pas, ou peu, représentés. Cette mesure devait être adoptée au Parlement européen dans le cadre du vote définitif du paquet télécoms, qui devrait avoir lieu en avril ou en mai.

Autour du même sujet