Vodafone pourrait sortir du capital de Verizon Wireless

Après la vente de Vodafone Japon au groupe Softbank, l'opérateur britannique Vodafone est pressenti pour céder les 45 % de parts qu'il détient dans Verizon Wireless aux Etats-Unis, à Verizon qui détient déjà le reste des parts. Arun Sarin, PDG de Vodafone, ne souhaite pourtant pas quitter le sol américain. Il mise sur la convergence entre mobile, fixe et Internet pour ses prochains développements.

Annonces Google