Comment optimiser l'achat de mots-clés dans l'e-tourisme Prévoir un budget conséquent

Selon PhoCusWright et PWC, Internet représente 46,5 % du marché du tourisme en Européen en 2009 contre 39,6 % en 2008 et 33,1 % en 2007. Or il y a beaucoup d'acteurs, le marché est atomisé et le CPC moyen est élevé... Autant dire que la bataille fait rage sur la Toile. Bref, à moins de proposer des produits de niche très spécifiques, il faut pouvoir investir des budgets conséquents en search pour pouvoir rivaliser avec ses concurrents sur la Toile.

 

"Il faut compter un budget de 100 000 euros à plusieurs millions d'euros par an"

Chez eSearch Vision, Olivier Moustacakis évalue à plusieurs millions d'euros par an les budgets search des grands acteurs généralistes de l'e-tourisme, comptant les campagnes internationales. Pour les acteurs plus spécifiques, il faut compter selon lui 500 000 euros par an. "Compte-tenu des stocks limités et de la saisonnalité du marché, un petit acteur local comme un hôtelier par exemple, peut se contenter d'un budget de 100 000 euros par an".

 

Bien sûr, les budgets seront inférieurs pour les sites non marchands. Ainsi le Comité régional de tourisme de Champagne-Ardennes dépense 40 000 euros par an pour un peu plus de 9 300 mots-clés répartis entre la France, l'Allemagne et le Royaume-Uni.

Autour du même sujet