La SNCF finalise un portail de réservation pour les entreprises

Le groupe teste un service de réservation en ligne dédié aux entreprises grosses consommatrices de produits ferroviaires. La SNCF vise l'équilibre à trois ans pour ce site, sans pour autant concurrencer Voyages-sncf.com.

La SNCF chouchoute les entreprises. Deux ans après le lancement d'un espace dédié aux professionnels sur son agence en ligne, Voyages-sncf.com (lire La SNCF prend le train du voyage d'affaires sur Internet, du 21/06/06), le groupe public teste actuellement une nouvelle solution dédiée de réservation sur Internet. Sobrement baptisé "Portail entreprises", ce service, expérimenté actuellement par une demi-douzaine d'entreprises, devrait être généralisé d'ici le début du mois d'octobre.

Contrairement à Voyages-sncf.com, Portail entreprises ne propose que des réservations de trains. Ce nouveau service est proposé via un espace privé, accessible depuis une adresse Web propre à chaque entreprise cliente. Pour chaque société, un administrateur pourra définir la politique voyage de l'entreprise (restrictions de réservations en première classe, etc.) et des profils utilisateurs pour les collaborateurs de l'entreprise.

Portail entreprises n'a pas pour but de concurrencer les agences de voyages en ligne, avec qui la SNCF travaille déjà et qui représentent la moitié des ventes affaires du groupe. "Nous voulons plutôt transférer sur ce produit un peu de notre chiffre d'affaires réalisé en gares et en boutiques", explique Marylise Colombo-Lecomte, directrice des ventes indirectes à la SNCF. Sur le segment du voyage d'affaires en train, la réservation en boutiques SNCF et en gares représente encore un gros tiers des ventes, contre 14 % pour Voyages-sncf.com.

Le nouveau portail n'a pas non plus vocation à remplacer l'espace professionnels de l'agence en ligne du groupe, mais se positionnera comme une offre complémentaire. Avec ce nouveau service, la SNCF vise essentiellement des entreprises grosses consommatrices de voyages en train. "Notre cible dépense au minimum 50 000 euros en réservations ferroviaires chaque année, précise Marylise Colombo-Lecomte, mais notre cœur de cible consomme davantage entre 100 000 et 150 000 euros."

Le nouveau service accepte notamment les réservations effectuées par carte logée afin de permettre la centralisation de la facturation, ce que ne gère pas Voyages-sncf.com. Différents outils (rapports mensuels de dépenses, créations de profils, etc.) gratuits ou payants sont également proposés pour permettre aux entreprises de suivre et gérer l'évolution de leurs dépenses.

La SNCF table sur un équilibre du service à trois ans. D'ici 2011, le groupe espère générer via Portail Entreprises l'équivalent de 2 % des ventes affaires réalisées actuellement par les agences, soit un chiffre d'affaires cumulé sur trois exercices compris entre 25 et 30 millions d'euros. Une somme anecdotique en comparaison des revenus réalisés par l'ensemble de l'activité agence de voyage de la SNCF : 1,06 milliard d'euros en 2007.

SNCF / Voyages SNCF