Ryanair multiplie les économies d'échelle


Ryanair économisera entre 30 et 40 millions d'euros en permettant l'enregistrement de ses clients uniquement sur Internet. La compagnie est à aussi à la recherche de nouveaux services payants.

Ryanair reste fidèle à sa réputation d'être la compagnie aérienne ayant les coûts les plus faibles du marché. Son PDG, Michael O'Leary, a ainsi précisé que sa décision de suppriimer les comptoirs d'enregistrement dans les aéroports allait lui permettre d'économiser 30 à 40 millions d'euros par an. Cette décision qui prend petit à petit effet oblige donc les clients de la compagnie à s'enregistrer en ligne, et à payer 5 euros pour cela. Selon Ryanair, 75 % de ses clients s'enregistrent déjà en ligne. A l'aéroport, les guichets seront remplacés par des kiosques automatiques.

La compagnie a par ailleurs annoncé qu'elle comptait économiser 500 millions d'euros de carburant cette année. Ce qui conduit les analystes de Thomson Banker à estimer qu'elle pourrait réaliser un Ebitda de 688 millions d'euros sur l'exercice en cours, débuté le 1er avril.

Enfin, toujours à la recherche d'idées pour faire payer de nouveaux services, la compagnie aérienne a réalisé un sondage auprès de 100 000 clients. Résultat, 40 % d'entre eux sont favorables à obliger les passagers à se payer un deuxième siège s'ils sont en surpoids et 20 % seraient d'accord pour créer un service permettant de fumer une cigarette dans les toilettes, transformées alors en fumoir, pour 3 euros. Un fumeur en surpoids pourrait donc bientôt ne plus avoir beaucoup d'avantage à voyager sur la compagnie aérienne.

Ryanair / EBITDA